L'entreprise d'insertion met son projet économique au service d'un projet social d'insertion ou de réinsertion par l'emploi.

 

L’Entreprise d’Insertion (EI) : une dynamique

 

Il existe aujourd’hui près de 1 200 EI en France, dont 190 en Ile-de-France. Positionnées sur des secteurs d’activités traditionnels comme le BTP, les espaces verts ou la restauration, elles investissent également des secteurs émergeants, tels que le commerce équitable, le recyclage et la valorisation des déchets, l’agriculture biologique, l’évènementiel ou encore l'informatique.

Naturellement engagées et actives en matière de RSE (Responsabilité Sociétale des Entreprises) et de Développement Durable, les EI prouvent depuis plus de 30 ans que leur modèle est viable, tant humainement qu'économiquement.
A ses dirigeants, salariés et partenaires, l’entreprise d'insertion apporte la satisfaction «d’entreprendre autrement». A ses clients, elle offre la possibilité d’un « consommer mieux, consommer responsable».
En 2013, la fédération des entreprises d'insertion Ile de France a entrepris une étude ayant pour but d’identifier et structurer les formes variées que prend l’innovation sociale dans les EI/ETTI.

Un réseau fort et structuré

Les entreprises d’insertion sont fédérées par 22 fédérations régionales et une fédération nationale, garants et porte-paroles de leur éthique et de leur professionnalisme.
En Ile-de-France, la fédération des entreprises d'insertion Ile de France, outre ses missions fondamentales de représentation et de défense des intérêts de ses adhérents,

  • accompagne les porteurs de projets,
  • assure un travail d’information et de communication,
  • mène des études et met en œuvre des projets afin d’améliorer la visibilité des EI/ETTI de la région.