Le développement de l’offre d’insertion initié pas le pacte d’ambition IAE s’applique aussi dans les départements d’outre-mer. La fédération, déjà présente sur l’île de la Réunion, se doit d’accompagner l’émergence de nouvelles entreprises d’insertion dans les départements où elle n’est pas représentée. Ainsi, des projets émergent à la Martinique comme en Guadeloupe, mais aussi dans le jeune département de Mayotte. Là, les premières EI-ETTI (ALOAO et EUREKA) dirigées par William ADOUSSO sont rattachées au groupe La Varappe et sont promises à un bel avenir. La fédération Ile-de-France consacre une partie de son offre de services à accompagner la création de ces entreprises et à soutenir leurs entrepreneurs-ses en attendant qu’une fédération régionale autonome puisse voit le jour localement.  Au-delà du support de l’adhésion qu’elle initie, elle propose outils et informations circonstanciées et accueille les créateurs-trices dans ses locaux lors de leur passage en métropole.

Ainsi le 6 janvier 2020, elle accompagnait William Adousso dans sa rencontre de deux entreprises d’insertion des Yvelines, Bio Yvelines Services et Nouvelle Attitude, afin de découvrir les activités qu’elles développent et d’échanger avec leurs dirigeants. 

« J’ai pu prendre pleinement conscience des problématiques et du potentiel de développement de ces activités qui pourraient être dupliquées et adaptées à Mayotte pour répondre aux enjeux actuels de développement sur ce département » nous a confié son dirigeant.