La fédération des entreprises d’insertion Ile de France était présente au 10ème rendez-vous de l’atelier collaboratif Coordination départementale Achats responsables RSE/12 Opérateurs clauses 92.
Le secteur de la restauration et les traiteurs sont durement touchés par la crise. La fermeture des établissements, l’interdiction des rassemblements, l’annulation de nombreux salons et événements et l’essor du télétravail ont drastiquement réduit l’activité des entreprises du secteur. Certaines activités ont tout de même permis d’assurer la survie des structures (livraison de plateaux-repas par exemple), aux côtés des mesures d’activité partielle ou le versement du FDI 1.

Dans le nouveau contexte de reprise, qui pourrait avoir lieu dans les prochains mois, il est nécessaire que les entreprises de restauration soient en ordre de bataille, afin de conquérir les marchés qui vont émerger et le retour de la consommation des ménages et des entreprises. Cette préparation passe notamment par l’appropriation de bonnes pratiques d’accès à l’achat responsable.
La thématique de la matinée était « Achats responsables RSE et restauration ». 3 adhérents de la fédération ont eu l’occasion de présenter leurs expériences en tant que prestataire RSE (Table de Cana Antony et Gennevilliers et DailyDej). En plus des échanges avec les membres de l’atelier, deux des structures participantes ont lancé les prémisses d’une collaboration que nous espérons fructueuse.
La fédération a également été invitée à partager ses actions en matière de mise en relation entre les acheteurs et les entreprises du réseau, notamment à destination des entreprises de restauration/traiteurs (intermédiation, atelier « réponse en groupement »).
Cette initiative permettant à l’essentiel des acteurs de l’achat responsable (entreprises inclusives, acheteurs, territoires et les opérateurs des clauses) est précieuse et permet à chacun de mieux appréhender les besoins et attentes de ses partenaires. Elle pourrait être étendue à d’autres territoires, afin de favoriser l’interconnaissance de tous au profit d’une politique d’achats responsables plus ambitieuse.